Posted in: Diététique sportive, exercices fitness, matériel fitness et cross fit, motivation, régime santé

4 façons dont le sucre nuit à votre corps

Si vous lisez les étiquettes nutritionnelles, le saccharose, le glucose, le fructose et le maltose font tous référence au sucre. D’une certaine manière, le sucre est un ingrédient que tout semble avoir sur les étagères, mais est-ce bon pour vous ?

Découvrons-le.

Qu’est-ce que le sucre ?

Le sucre est un glucide simple, qui peut être naturel ou un sucre ajouté. Le sucre présent dans les fruits, les noix et les légumes est d’origine naturelle. D’autre part, le sucre saupoudré sur les beignets est du sucre ajouté et est fabriqué à partir de divers ingrédients végétaux ou laitiers.

Sur la base de la structure moléculaire, les sucres naturels peuvent être classés en monosaccharides, disaccharides ou polysaccharides. Les monosaccharides sont la forme de sucre la plus simple car ils sont constitués d’une seule molécule de sucre. Les exemples incluent le glucose, le fructose, courant dans les fruits, et le galactose, présent dans le lait.

Les disaccharides contiennent deux molécules, par exemple le saccharose, tandis que les polysaccharides contiennent plus de deux molécules, par exemple le glycogène. Lorsqu’il est consommé, le corps décompose le sucre en glucose, qui fournit de l’énergie à votre corps.

Votre corps a-t-il besoin de sucre ?

Il y a beaucoup de négativités autour du sucre. Alors, votre corps a-t-il besoin de sucre ?

Oui. Le sucre est un glucide qui, lorsqu’il est décomposé en glucose, constitue la principale source d’énergie pour le corps. Par conséquent, le sucre est important pour alimenter le corps. Cependant, le corps n’a pas besoin de sucres ajoutés ; les sucres naturels suffisent.

Les sucres naturels présents dans les fruits, les légumes et d’autres aliments entiers sont accompagnés d’autres nutriments pour aider votre corps à rester en bonne santé. Par exemple, consommer un fruit, disons une orange, fournira le glucose dont votre corps a besoin, des fibres et d’autres vitamines. En revanche, les sucres ajoutés comme le sucre de soude n’ont aucun nutriment pour le corps. Ainsi, vous consommerez des calories vides.

Vous avez entendu à plusieurs reprises que le sucre est mauvais pour la santé, mais comment affecte-t-il votre santé ?

1. Il favorise l’obésité

Le sucre ajouté a été lié à l’obésité. Au lieu de remplir votre estomac, le sucre ajouté ne contient ni fibres ni nutriments. Ainsi, il ne freine pas votre faim. Au lieu de cela, cela augmente votre faim, ce qui vous fait manger plus, entraînant une prise de poids. Les sucres ajoutés augmentent également la graisse viscérale, la graisse abdominale profonde qui cause les maladies cardiaques et le diabète. Le sucre peut également rendre la perte de poids difficile car il interfère avec l’appétit et les hormones de signalisation de la faim.

2. Mauvais fonctionnement cérébral

Lorsque vous consommez du sucre, votre cerveau reçoit une poussée de dopamine, un produit chimique de bien-être. Lorsque la dopamine diminue, votre corps aura besoin de plus de sucre pour ressentir à nouveau l’hormone. Habituellement, les aliments entiers ne libèrent pas la même dopamine et votre cerveau peut constamment compter sur des sucres excessifs pour ressentir l’effet de la dopamine. Une consommation excessive de sucres ajoutés entraîne également un déclin cognitif et est liée à la démence.

3. Vous expose au risque de souffrir de diabète de type 2

Bien que le diabète soit une maladie courante, il réduit considérablement l’espérance de vie et constitue une cause majeure de mortalité. Vous contractez le diabète de type 2 lorsque votre corps ne répond plus à l’insuline, une hormone qui élimine le sucre de votre circulation sanguine vers les cellules du corps. Une consommation excessive de sucre rend votre corps résistant à l’insuline. Ainsi, vous souffrirez d’une glycémie élevée, ce qui peut entraîner davantage de complications telles que des lésions nerveuses au fil du temps.

4. Performances cardiaques réduites

Trop de sucre affectera vos artères cardiaques. Le sucre augmente l’insuline dans votre circulation sanguine, épaississant davantage les artères, entraînant un stress sur votre cœur. Ce stress peut provoquer une maladie cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque ou une crise cardiaque,

Comment le sucre affecte votre entraînement

S’en tenir à une routine d’entraînement nécessite de la planification, des sacrifices, de l’engagement et du dévouement pour atteindre vos objectifs de mise en forme. Avez-vous l’impression de faire trop d’efforts et d’obtenir de mauvais résultats ? Le sucre pourrait nuire à vos objectifs en :

Réduire votre niveau d’énergie

Vous avez besoin d’énergie pour faire de l’exercice. Malheureusement, la consommation de sucre provoque des accidents énergétiques qui entraîneront une faible consommation d’énergie. Par conséquent, votre corps pourrait manquer d’énergie pour soutenir les entraînements et réduire la motivation.

Réduire votre endurance

Votre corps a besoin de suffisamment de carburant pour les exercices d’endurance comme la natation, la course ou le vélo. Ainsi, vous devez avoir mangé des aliments riches en nutriments pour compléter les réserves de votre corps. Les sucres simples réduiront votre endurance car ils sont rapidement digérés et offrent des nutriments supplémentaires. Ainsi, ils sont une source d’énergie pauvre.

Déshydrater votre corps

Saviez vous que l’hydratation est importante pour un exercice efficace ? Lorsque vous êtes déshydraté, vos performances mentales et physiques diminuent et votre rythme cardiaque augmente. Lorsque vous consommez du sucre, le cerveau envoie des signaux à votre rein pour améliorer son fonctionnement et augmenter la miction. Ainsi, plus vous consommez de sucres ajoutés ou simples, plus la miction peut entraîner une déshydratation.

Causer des problèmes intestinaux

La plupart des sucres simples contiennent également des graisses, qui peuvent être une combinaison mortelle pour votre intestin. Ils sont susceptibles de provoquer des ballonnements, des gaz, des crampes et d’autres problèmes intestinaux, entravant votre entraînement et ruinant votre humeur.

Est-ce que je mange trop de sucre ? Comment dire

Bien que la consommation de sucre ait de nombreux effets négatifs, une consommation modérée de sucre peut servir de source d’énergie. Alors, comment savoir si vous mangez trop de sucre ?

Selon l’American Heart Association, les femmes devraient consommer 100 calories de sucres ajoutés quotidiennement (environ 6 cuillères à café) et les hommes devraient consommer 150 calories (environ 9 cuillères à café). Il est difficile de savoir si votre consommation de sucre dépasse ces limites. Heureusement, certains signes peuvent indiquer que vous mangez trop de sucre. Ils comprennent:

Se sentir constamment affamé et fatigué

Contrairement aux aliments entiers, le sucre est facilement absorbé par le corps et digéré. C’est une source d’énergie rapide, et dans les 30 minutes suivant la consommation, vous aurez faim. Étant donné que le sucre augmente l’insuline, la surconsommation entraînera des fluctuations de l’insuline et de la glycémie, affectant les niveaux d’énergie. Par conséquent, vous vous sentirez plus fatigué.

Gain de poids

Le sucre contient beaucoup de calories vides. Il ne satisfait que vos papilles gustatives et n’est pas rassasiant. Ainsi, votre corps aura besoin de plus en plus de sucre sans vous satisfaire, entraînant une prise de poids. Outre les calories supplémentaires à l’origine de votre prise de poids, le sucre endommage votre écosystème intestinal et interfère avec la façon dont votre intestin devrait réguler les niveaux d’insuline, entraînant une prise de poids. Le sucre endommage davantage la leptine, une hormone grasse, ce qui vous donne envie de plus de sucre, entraînant une prise de poids.

Vous êtes plus irritable

Bien que le stress puisse affecter votre humeur et vous rendre plus irritable, le sucre aussi. Une étude de 2020 montre que le sucre peut aggraver votre humeur, favoriser l’inflammation et provoquer des symptômes de dépression. Lorsque vous consommez beaucoup de sucre, cela augmentera considérablement votre glycémie. Au fur et à mesure que le corps le traite, le taux de sucre dans le sang diminue, ce qui vous rend irritable.

Que faire si vous consommez trop de sucre

Vous avez pris trop de sucre et souhaitez réduire votre apport? Par où commencer ? Tout d’abord, commencez par lire vos étiquettes. Quand avez-vous lu pour la dernière fois les ingrédients ennuyeux étiquetés sur quelque chose que vous mangiez ? Vous pourriez être choqué d’apprendre les ingrédients derrière les aliments sains sans sucre ou autoproclamés.

Lors de la lecture des étiquettes, faites attention à trois choses :

  • Portion- si l’emballage indique un format familial, il n’est pas emballé pour être consommé par vous en une seule séance pendant une frénésie alimentaire. La taille de la portion vous guidera sur la quantité que vous devriez manger en une séance.
  • Sucre – vérifier la teneur en sucre sur l’étiquette nutritionnelle. Il est préférable de choisir des aliments contenant 10 g de sucre pour 100 g ou moins.
  • Énergie – c’est une combinaison de protéines, de graisses et de glucides. Plus vous consommez d’énergie, plus vous devez brûler. La quantité d’énergie dont votre corps a besoin dépendra de votre sexe, de votre âge et de votre masse musculaire.

Deuxièmement, faites quelques changements alimentaires. Échangez les sucres ajoutés que vous consommez et remplacez lès par des sucres naturels. Par exemple, vous pouvez supprimer le pain blanc au lieu du pain complet. Au lieu de manger une barre granola le matin, pensez à manger des fruits ou des noix.

Troisièmement, pratiquez la retenue. Vous ne pouvez pas échanger votre alimentation en une journée, mais vous pouvez faire de petits sacrifices dans la bonne direction. N’oubliez pas non plus que la modération est essentielle et que la vie est une question d’équilibre. Vous pouvez avoir une journée de triche pendant laquelle vous vous adonnez modérément et brûlez des calories supplémentaires.

3 mythes démystifiés sur le sucre

Il y a beaucoup d’idées fausses sur le sucre. Voici les trois mythes courants et les faits.

1. Devez vous éviter tous les sucres

Lorsque les experts de la santé déconseillent la consommation de sucre, ils signifient que vous devez limiter votre consommation de sucre ajouté, et non éviter tous les sucres, y compris les fruits. Ils déconseillent l’ajout de sucre car il ne contient aucun nutriment, minéral ou vitamine. Par conséquent, le mythe selon lequel tout sucre est mauvais est contrebalancé par le fait que le sucre naturel a des nutriments à offrir. Par exemple, les fruits contiennent du sucre et des fibres, ce qui facilite la digestion et réduit le taux d’absorption du sucre par le corps. Alors, évitez les sucres ajoutés comme les boissons sucrées, et ne vous souciez pas des fruits ou des produits laitiers.

2. Au lieu de prendre du sucre, envisagez des alternatives sans sucre

La plupart des gens suppriment le sucre ajouté et le remplacent par des alternatives sans sucre comme les sodas light. Cependant, ce n’est pas un choix plus sain. Les édulcorants affectent également négativement la glycémie, modifient les bactéries intestinales et augmentent les fringales. Une étude de l’Association médicale canadienne montre que les édulcorants augmentent également le risque de crises cardiaques, d’hypertension artérielle et de diabète de type 2, entre autres maladies.

3. Certains types de sucre sont plus sains

La plupart des gens croient que certains sucres, comme la cassonade, sont meilleurs que le sucre blanc. FAUX. Le corps ne peut pas différencier les types de sucre. Ainsi, tous les types auront un effet similaire sur le corps car ils sont tous décomposés en glucose.

Le sucre devient un problème lorsque vous consommez plus de sucre que votre corps n’en a besoin. Maintenant que vous comprenez que le sucre peut être présent naturellement ou ajouté, vous comprenez pourquoi il est irréaliste de réduire tous les sucres dans votre alimentation. Cependant, vous pouvez faire des choix alimentaires meilleurs et plus sains en lisant les étiquettes et en mangeant des aliments entiers ou non transformés,

 


 

Si vous lisez les étiquettes nutritionnelles, le saccharose, le glucose, le fructose et le maltose font tous référence au sucre. D’une certaine manière, le sucre est un ingrédient que tout semble avoir sur les étagères, mais est-ce bon pour vous ?

Découvrons-le.

Qu’est-ce que le sucre ?

Le sucre est un glucide simple, qui peut être naturel ou un sucre ajouté. Le sucre présent dans les fruits, les noix et les légumes est d’origine naturelle. D’autre part, le sucre saupoudré sur les beignets est du sucre ajouté et est fabriqué à partir de divers ingrédients végétaux ou laitiers.

Sur la base de la structure moléculaire, les sucres naturels peuvent être classés en monosaccharides, disaccharides ou polysaccharides. Les monosaccharides sont la forme de sucre la plus simple car ils sont constitués d’une seule molécule de sucre. Les exemples incluent le glucose, le fructose, courant dans les fruits, et le galactose, présent dans le lait.

Les disaccharides contiennent deux molécules, par exemple le saccharose, tandis que les polysaccharides contiennent plus de deux molécules, par exemple le glycogène. Lorsqu’il est consommé, le corps décompose le sucre en glucose, qui fournit de l’énergie à votre corps.

Votre corps a-t-il besoin de sucre ?

Il y a beaucoup de négativités autour du sucre. Alors, votre corps a-t-il besoin de sucre ?

Oui. Le sucre est un glucide qui, lorsqu’il est décomposé en glucose, constitue la principale source d’énergie pour le corps. Par conséquent, le sucre est important pour alimenter le corps. Cependant, le corps n’a pas besoin de sucres ajoutés ; les sucres naturels suffisent.

Les sucres naturels présents dans les fruits, les légumes et d’autres aliments entiers sont accompagnés d’autres nutriments pour aider votre corps à rester en bonne santé. Par exemple, consommer un fruit, disons une orange, fournira le glucose dont votre corps a besoin, des fibres et d’autres vitamines. En revanche, les sucres ajoutés comme le sucre de soude n’ont aucun nutriment pour le corps. Ainsi, vous consommerez des calories vides.

Vous avez entendu à plusieurs reprises que le sucre est mauvais pour la santé, mais comment affecte-t-il votre santé ?

1. Il favorise Whuit Gain

Le sucre ajouté a été lié à l’obésité. Au lieu de remplir votre estomac, le sucre ajouté ne contient ni fibres ni nutriments. Ainsi, il ne freine pas votre faim. Au lieu de cela, cela augmente votre faim, ce qui vous fait manger plus, entraînant une prise de poids. Les sucres ajoutés augmentent également la graisse viscérale, la graisse abdominale profonde qui cause les maladies cardiaques et le diabète. Le sucre peut également rendre la perte de poids difficile car il interfère avec l’appétit et les hormones de signalisation de la faim.

2. Mauvais fonctionnement cérébral

Lorsque vous consommez du sucre, votre cerveau reçoit une poussée de dopamine, un produit chimique de bien-être. Lorsque la dopamine diminue, votre corps aura besoin de plus de sucre pour ressentir à nouveau l’hormone. Habituellement, les aliments entiers ne libèrent pas la même dopamine et votre cerveau peut constamment compter sur des sucres excessifs pour ressentir l’effet de la dopamine. Une consommation excessive de sucres ajoutés entraîne également un déclin cognitif et est liée à la démence.

3. Vous expose au risque de souffrir de diabète de type 2

Bien que le diabète soit une maladie courante, il réduit considérablement l’espérance de vie et constitue une cause majeure de mortalité. Vous contractez le diabète de type 2 lorsque votre corps ne répond plus à l’insuline, une hormone qui élimine le sucre de votre circulation sanguine vers les cellules du corps. Une consommation excessive de sucre rend votre corps résistant à l’insuline. Ainsi, vous souffrirez d’une glycémie élevée, ce qui peut entraîner davantage de complications telles que des lésions nerveuses au fil du temps.

4. Performances cardiaques réduites

Trop de sucre affectera vos artères cardiaques. Le sucre augmente l’insuline dans votre circulation sanguine, épaississant davantage les artères, entraînant un stress sur votre cœur. Ce stress peut provoquer une maladie cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque ou une crise cardiaque,

Comment le sucre affecte votre entraînement

S’en tenir à une routine d’entraînement nécessite de la planification, des sacrifices, de l’engagement et du dévouement pour atteindre vos objectifs de mise en forme. Avez-vous l’impression de faire trop d’efforts et d’obtenir de mauvais résultats ? Le sucre pourrait nuire à vos objectifs en :

Réduire votre niveau d’énergie

Vous avez besoin d’énergie pour faire de l’exercice. Malheureusement, la consommation de sucre provoque des accidents énergétiques qui entraîneront une faible consommation d’énergie. Par conséquent, votre corps pourrait manquer d’énergie pour soutenir les entraînements et réduire la motivation.

Réduire votre endurance

Votre corps a besoin de suffisamment de carburant pour les exercices d’endurance comme la natation, la course ou le vélo. Ainsi, vous devez avoir mangé des aliments riches en nutriments pour compléter les réserves de votre corps. Les sucres simples réduiront votre endurance car ils sont rapidement digérés et offrent des nutriments supplémentaires. Ainsi, ils sont une source d’énergie pauvre.

Déshydrater votre corps

Saviez vous que l’hydratation est importante pour un exercice efficace ? Lorsque vous êtes déshydraté, vos performances mentales et physiques diminuent et votre rythme cardiaque augmente. Lorsque vous consommez du sucre, le cerveau envoie des signaux à votre rein pour améliorer son fonctionnement et augmenter la miction. Ainsi, plus vous consommez de sucres ajoutés ou simples, plus la miction peut entraîner une déshydratation.

Causer des problèmes intestinaux

La plupart des sucres simples contiennent également des graisses, qui peuvent être une combinaison mortelle pour votre intestin. Ils sont susceptibles de provoquer des ballonnements, des gaz, des crampes et d’autres problèmes intestinaux, entravant votre entraînement et ruinant votre humeur.

Est-ce que je mange trop de sucre ? Comment dire

Bien que la consommation de sucre ait de nombreux effets négatifs, une consommation modérée de sucre peut servir de source d’énergie. Alors, comment savoir si vous mangez trop de sucre ?

Selon l’American Heart Association, les femmes devraient consommer 100 calories de sucres ajoutés quotidiennement (environ 6 cuillères à café) et les hommes devraient consommer 150 calories (environ 9 cuillères à café). Il est difficile de savoir si votre consommation de sucre dépasse ces limites. Heureusement, certains signes peuvent indiquer que vous mangez trop de sucre.

Ils comprennent:

Se sentir constamment affamé et fatigué

Contrairement aux aliments entiers, le sucre est facilement absorbé par le corps et digéré. C’est une source d’énergie rapide, et dans les 30 minutes suivant la consommation, vous aurez faim. Étant donné que le sucre augmente l’insuline, la surconsommation entraînera des fluctuations de l’insuline et de la glycémie, affectant les niveaux d’énergie. Par conséquent, vous vous sentirez plus fatigué.

Gain de poids

Le sucre contient beaucoup de calories vides. Il ne satisfait que vos papilles gustatives et n’est pas rassasiant. Ainsi, votre corps aura besoin de plus en plus de sucre sans vous satisfaire, entraînant une prise de poids. Outre les calories supplémentaires à l’origine de votre prise de poids, le sucre endommage votre écosystème intestinal et interfère avec la façon dont votre intestin devrait réguler les niveaux d’insuline, entraînant une prise de poids. Le sucre endommage davantage la leptine, une hormone grasse, ce qui vous donne envie de plus de sucre, entraînant une prise de poids.

Vous êtes plus irritable

Bien que le stress puisse affecter votre humeur et vous rendre plus irritable, le sucre aussi. Une étude de 2020 montre que le sucre peut aggraver votre humeur, favoriser l’inflammation et provoquer des symptômes de dépression. Lorsque vous consommez beaucoup de sucre, cela augmentera considérablement votre glycémie. Au fur et à mesure que le corps le traite, le taux de sucre dans le sang diminue, ce qui vous rend irritable.

Que faire si vous consommez trop de sucre

Avez-vous pris trop de sucre et vous souhaitez le réduire? Par où commencer ? Tout d’abord, commencez par lire vos étiquettes. Quand avez-vous lu pour la dernière fois les ingrédients ennuyeux étiquetés sur quelque chose que vous mangiez ? Vous pourriez être choqué d’apprendre les ingrédients derrière les aliments sains sans sucre ou autoproclamés.

Lors de la lecture des étiquettes, faites attention à trois choses :

  • Portion- si l’emballage indique un format familial, il n’est pas emballé pour être consommé par vous en une seule séance pendant une frénésie alimentaire. La taille de la portion vous guidera sur la quantité que vous devriez manger en une séance.
  • Sucre – vérifier la teneur en sucre sur l’étiquette nutritionnelle. Il est préférable de choisir des aliments contenant 10 g de sucre pour 100 g ou moins.
  • Énergie – c’est une combinaison de protéines, de graisses et de glucides. Plus vous consommez d’énergie, plus vous devez brûler. La quantité d’énergie dont votre corps a besoin dépendra de votre sexe, de votre âge et de votre masse musculaire.

Deuxièmement, faites quelques changements alimentaires. Échangez les sucres ajoutés que vous consommez et remplacez-les par des sucres naturels. Par exemple, vous pouvez supprimer le pain blanc au lieu du pain complet. Au lieu de manger une barre granola le matin, pensez à manger des fruits ou des noix.

Troisièmement, pratiquez la retenue. Vous ne pouvez pas échanger votre alimentation en une journée, mais vous pouvez faire de petits sacrifices dans la bonne direction. N’oubliez pas non plus que la modération est essentielle et que la vie est une question d’équilibre. Vous pouvez avoir une journée de triche pendant laquelle vous vous adonnez modérément et brûlez des calories supplémentaires.

3 mythes démystifiés sur le sucre

Il y a beaucoup d’idées fausses sur le sucre.

Voici les trois mythes courants et les faits.

1. devez vous éviter tous les sucres?

Lorsque les experts de la santé déconseillent la consommation de sucre, ils signifient que vous devez limiter votre consommation de sucre ajouté, et non éviter tous les sucres, y compris les fruits. Ils déconseillent l’ajout de sucre car il ne contient aucun nutriment, minéral ou vitamine. Par conséquent, le mythe selon lequel tout sucre est mauvais est contrebalancé par le fait que le sucre naturel a des nutriments à offrir. Par exemple, les fruits contiennent du sucre et des fibres, ce qui facilite la digestion et réduit le taux d’absorption du sucre par le corps. Alors, évitez les sucres ajoutés comme les boissons sucrées, et ne vous souciez pas des fruits ou des produits laitiers.

2. Au lieu de prendre du sucre, envisagez des alternatives sans sucre

La plupart des gens suppriment le sucre ajouté et le remplacent par des alternatives sans sucre comme les sodas light. Cependant, ce n’est pas un choix plus sain. Les édulcorants affectent également négativement la glycémie, modifient les bactéries intestinales et augmentent les fringales. Une étude de l’Association médicale canadienne montre que les édulcorants augmentent également le risque de crises cardiaques, d’hypertension artérielle et de diabète de type 2, entre autres maladies.

3. Certains types de sucre sont plus sains

La plupart des gens croient que certains sucres, comme la cassonade, sont meilleurs que le sucre blanc. FAUX. Le corps ne peut pas différencier les types de sucre. Ainsi, tous les types auront un effet similaire sur le corps car ils sont tous décomposés en glucose.

Le sucre devient un problème lorsque vous consommez plus de sucre que votre corps n’en a besoin. Maintenant que vous comprenez que le sucre peut être présent naturellement ou ajouté, vous comprenez pourquoi il est irréaliste de réduire tous les sucres dans votre alimentation. Cependant, vous pouvez faire des choix alimentaires meilleurs et plus sains en lisant les étiquettes et en mangeant des aliments entiers ou non transformés,

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page